PODOLOGIE DU SPORT - DIEPPE

ERWAN SAUDRAIS Prendre RDV en ligne

Le Syndrome des Loges expliqué par votre Podologue à Dieppe

par | Déc 14, 2022 | Podologie

Le rôle du podologue dans le traitement du syndrome des loges ?

Souvent assimilé à une pratique sportive trop intensive, le syndrome des loges peut néanmoins concerner tout un chacun. Il survient à la suite du gonflement anormal d’un muscle à l’intérieur de sa loge. Il provoque de vives douleurs nécessitant une prise en charge pluridisciplinaire, notamment par un podologue.

Qu’est-ce que le syndrome des loges ?

Le syndrome des loges se définit par une augmentation de la pression intramusculaire telle, que le muscle se retrouve à l’étroit à l’intérieur de sa loge entraînant alors une compression des vaisseaux sanguins et des nerfs. En manque d’oxygène, le muscle lésé s’asphyxie jusqu’à provoquer une ischémie. Le syndrome des loges survient le plus souvent aux extrémités, à savoir au niveau des avant-bras ou des mollets.

À quoi est dû le syndrome des loges ?

Le syndrome des loges peut être de deux origines :

  • de forme aiguë, il arrive généralement à la suite d’un traumatisme, dans le cas d’une fracture ou après la pose d’un plâtre trop serré par exemple ;
  • de forme chronique, il se développe lorsque le muscle est sursollicité notamment lors d’entraînements sportifs trop intenses comme la course à pied, le cyclisme ou le football.

Quel est le signe évocateur du syndrome des loges ?

Dans le cas d’un syndrome des loges aigu, le patient se plaint de douleurs intenses, au niveau de la loge du muscle concerné, qui ne cessent pas à la prise d’antalgiques. Le muscle est le plus souvent dur et gonflé et le patient peut aller jusqu’à ressentir des fourmillements voire un engourdissement dans les cas les plus sérieux.

Le diagnostic du syndrome des loges chroniques est plus difficile. Le professionnel de santé interroge d’abord le patient sur les circonstances de survenue des douleurs. En effet, dans ce cas précis, celles-ci arrivent généralement toujours après le même temps d’effort et ont tendance à diminuer à l’arrêt de l’activité. Il réalise ensuite une première mesure, au repos, des pressions intratissulaires dans la loge musculaire, puis les compare à celles réalisées après l’effort.

Comment traiter le syndrome des loges ?

Le syndrome des loges aigu est une urgence médicale qui nécessite une prise en charge rapide. L’intervention, réalisée par un chirurgien orthopédiste, vise à ouvrir l’aponévrose pour libérer le muscle et soulager la pression. Le patient se voit ensuite prescrire des séances de kinésithérapie afin de récupérer une fonction musculaire normale.

Le syndrome des loges chroniques est moins grave. Son traitement nécessite en premier lieu de cesser l’activité sportive en cause et de reprendre progressivement l’entraînement lorsque tout est rentré dans l’ordre.

Cependant, pour éviter que la douleur ne réapparaisse et que le syndrome des loges ne devienne aigu, il est fortement recommandé de réaliser un bilan postural complet chez le podologue pédicure. Cet examen vise à rechercher d’éventuels défauts de postures ou la présence de facteurs favorisant la survenue d’un syndrome des loges comme la présence de pieds-plats. Le port de semelles thermoformées sur mesure peut être envisagé afin de rééquilibrer le corps et de limiter les tensions musculaires.

Erwan Saudrais

Podologue D.E diplomé de  L’INPP de Bordeaux en 2005 et inscrit au tableau de l’ordre des Pédicures-Podologues.

Prendre Rendez-Vous

Le cabinet est ouvert du Lundi au Samedi de 8h30 à 20h

Vous pouvez prendre rendez-vous par téléphone au

02 35 84 20 43

ou directement sur le site Ubiclic en cliquant sur le lien ci dessous :

LES POINTS FORTS DU CABINET DE PODOLOGIE A DIEPPE ?

  • Nous travaillons en équipe et collaborons avec les médecins prescripteurs et autres professionnels de santé.
  • Notre éventail de prestations est varié permettant de traiter un grand nombre de pathologies de l’appareil locomoteur.
  • Tous nos traitements et appareillages sont réalisés sur mesure au sein de nos propres locaux.
  • Vision dynamique de notre profession.
  • Prise en charge globale (holistique) du patient à l’aide d’un bilan postural à la recherche de tensions de chaines musculaires.
  • Thérapeute ayant suivi un D.U de biomécanique de l’appareil locomateur et un cursu en posturologie-posturopodie, nouvellement formé à la méthode GDS des chaines musculaires.
  • Ambiance agréable et détendue